Tokyo/Overtones

Le groupe
Histoire
Photos
Interviews
Liens
Musique
Disques
Audio
Video
Textes
Kit Presse de survie
Photos
Articles de presse
Evénements/News
Contacts


The Polar EP

The Polar EP

Procurez-vous l'album "Polar Ep" sur : iTunes, Google Play Music et Amazon Music.



Kit Presse de Survie
Le Kit Presse de Survie est bien entendu dédié aux journalistes. Vous y trouverez les articles et autres documents relatifs aux Tokyo/Overtones, des photos hautes résolution, etc.

N'hésitez pas à contacter Mélanie pour tout renseignement, demande d'interview, infos etc.


Le Label Cosmosonic.com
Cosmosonic.com est aussi un site de news musicales updaté quotidiennement... Participez en envoyant vos brèves ou articles coups de coeurs/gueules etc sur Cosmosonic.com

 
L'histoire de TOKYO/OVERTONES...

Fin automne 1999, le groupe Tokyo/overtones voit le jour : deux guitares, une basse, une batterie, des nappes d'orgues rehaussées de samplers. L'enfant terrible de l'électro/pop/rock vient de naître. Une croissance particulièrement rapide et une maturité déconcertante dévoilent, en quelques jours, une entité musicale et émotionnelle déconcertante. Les mois s'enchaînent presque trop vite pour ce groupe qui s'infiltre, tel un long frisson, dans de nombreuses premières parties de concerts.

Le frissonnement se fait de plus en plus ressentir. On tremble sans en connaître la cause. L'esprit du groupe et ses aspirations profondes, celles d'une musique hybride et sinueuse, située quelque part entre trip hop, pop et rock indé. L'émotion persiste et l'enfant libéré distille un sentiment qui s'immisce au travers de chacun des pores de la peau. L'onde grossit et s'amplifie et c'est tout naturellement qu'elle percute le cortex et prend le contrôle de nos sens. Tout en finesse, c'est une voix et des mots maîtrisés à souhait qui s'évertuent à nous ensorceler. Les prestations s'alternent entre sensibilité et énergie, intimisme et explosion noisy. Les soubresauts de l'âme se font ressentir.

Avril 2000, la musique se matérialise soudain en cinq morceaux sous la forme d'une maquette promotionnelle. Et le destin s'enclenche : l'éponyme Tokyo/overtones surprend. Et l'onde sonore s'étend en  peu de temps dans les salles de concerts, les magazines, les fanzines spécialisés, la presse internet, les labels etc. On murmure tout bas. On chuchote. On aime. La ferveur s'accroît au rythme des concerts.

Le label Cosmosonic.com tombe sous le charme. L'enfant terrible se retrouve en plein été 2001 à l'aube d'une incroyable frénésie. De nouveaux morceaux prennent forme. On parle d'un vrai premier maxi, un 6 titres déroutants, haut en couleurs, bourré d'émotions. On le réclame même. Et pourtant, alors même qu'on l'attendait, Tokyo/Overtones nous surprend et soulève une fois de plus notre âme. Haut le coeur. Haut le corps. Et quelques larmes !

Contenus © Luneprod